ma station

sur mon site

accueil

 

Depuis le 15 janvier 2015, une vantage pro 2 de Davis a remplacé la vieille WMR 928 dont les capteurs rendaient l'âme sans possibilité de les changer.

Cette station a été achetée sur le très bon site météo-shopping

Voici sa situation dans le jardin avec à gauche sur la balançoire l'ISS et dans le cerisier à 5 m de hauteur et au-dessus des toits l'anémomètre girouette:

  

* L'ISS dont le capteur de température est à 2,4m au-dessus du sol sur surface gazonnée est au-dessus des murets du jardin de façon laisser la prise au vent et éviter toute surchauffe. Elle transmet les données de tous les capteurs. Le pluviomètre et la sonde de température sont avec l'ISS

  

* L'anémomètre-girouette situés en hauteur dans le cerisier avec la webcam extérieure principale:

  

* La console de gestion avec le weatherlink usb qui transmet au PC dédié les relevés. Ces mesures sont ensuite traitées avec le logiciel wswin qui génère les fichiers que vous voyez dans ce site:

* De deux webcams

La première webcam est une webcam usb qui pointe vers le NNO par une fenêtre. Elle n'a pas une bonne qualité mais permet de se rendre compte de l'ensoleillement sur la végétation. Elle est installée depuis de nombreuses années. les prises de vue sont transférées toutes les minutes par le logiciel webcamfirst. Lien vers cette webcam

La seconde webcam est une caméra Foscam F19805W d'extérieure installée depuis le 31 août 2014. Elle pointe depuis le haut du cerisier vers le SSO et donne un magnifique panorama du village. C'est une webcam IP wireless, elle fonctionne en wifi et passe directement de la box. Sa configuration permet des images de haute qualité en streaming, l'image est donc en live, on voit bouger les nuages. Lien vers cette webcam

  

 

Du le 7 décembre 2002 au 15 janvier 2015, mes mesures se font grâce à la station électronique WMR 928 de scientific oregon. Cette station a l'originalité de fonctionner en wireless, donc sans fils entre les capteurs et la console.

Elle se composait

* D'une console centralisant les mesures

* d'un capteur intérieur de pression, de température et d'humidité intérieures

* La sonde thermomètre hygromètre

* Un abri pour la sonde de température

* Un pluviomètre

* Un anémomètre girouette

* Photos plus anciennes

 

La console principale

 

Celle-ci est dans le bureau à côté de la console principale. La console est reliée au PC par un câble série via un appareil ( le DPK 917 capable de garder en mémoire les mesures lors de mes absences. Le PC est équipé d'un logiciel de traitement des données. Le logiciel wswin32 permet de récupérer les données (avec facteur de correction pour l'altitude et la pluviométrie). Toutes les 5 mn, les mesures sont envoyées jour et nuit sur un serveur distant et sont donc mises en ligne. Des graphiques et autres statistiques sont aussi générées chaque jour à ooh et chaque début de mois. Tous les capteurs extérieurs sont reliés à des transmetteurs solaires qui envoient les données toutes les 30 s sur une console de réception. Cette dernière centralise tous les paramètres et garde en mémoire les mini et maxi et a d'autres fonctions.

La console WMR 928

L'enregistreur de données DPK 917

Le capteur intérieur

La sonde thermomètre / hygromètre

Sonde de température et ventilateur solaire

L'abri pour le thermomètre extérieur

* L'abri est crucial pour de bonnes mesures. La sonde doit être placée à 1,5 m de hauteur sur surface gazonnée, loin de bâtiments, murs et à l'abri du soleil direct

Jusqu'en 2013 celui-ci est dans un abri type Stevenson ventilé et amélioré par un ventilateur solaire décrit plus bas. L'abri est à 2 m de tout obstacle sur une surface engazonnée et à environ 2 m de hauteur. Seul un arbuste de petite taille est sur le côté sud mais sa taille ne dépasse la hauteur des pieds. Le mur le plus proche, à 2 m environ est situé à l'est et ne reçoit qu'un faible ensoleillement matinal en été.

L'abri Stevenson vu de l'est

L'abri Stevenson vu du nord

L'abri Stevenson vu de l'ouest

L'abri Stevenson vu du sud

l'intérieur de l'abri, la ventilation solaire, la sonde température et humidité

En avril 2007, ajout d'un ventilateur à capteur solaire pour ventiler l'intérieur de l'abri pour la sonde de température. Ce ventilateur permet à l'air de mieux circuler en cas de fort ensoleillement sans vent et de ne pas avoir un excés de température par emprisonnement d'air chaud à l'intérieur de l'abri.

Capteurs solaires de la sonde et du ventilateur solaire

Sonde de température et ventilateur solaire

Abri ventilé du capteur de température

Juillet 2009: Installation d'un ventilateur solaire pour la sonde de température. Cette ventilation s'ajoute aux ventilations naturelles de l'abri et évite une surchauffe de la sonde par fort ensoleillement. Elle fonctionne grâce à 3 cellules photovoltaïques de 4V/30 mA chacune. Montées en dérivation, ces 3 cellules fournissent une tension unique de 4V mais les courants s'ajoutent pour donner 3*30 mA soit 90 mA suffisants pour faire tourner le ventilateur (3V/100 mA). La tension reçue par le ventilateur est un peu plus importante mais l'intensité un peu plus faible que les valeurs nominales. La puissance nominale (u*I) est d'environ 0,3 W et la puissance reçue est 0,36W environ en ensoleillement direct.

Les 3 générateurs photovoltaïques collés sur un support

Le branchement en dérivation. Les circuits ont reçu une couche de résine étanche pour les protéger de l'humidité

Le ventilateur tourne dès que le soleil brille

En février 2013: construction d'un nouvel abri proche de ceux utilisés désormais dans le réseau Météo-France

Vous trouverez les plans de cet abri ici

Il faut 10 sous-pot de fleurs.

Tracé des perçages sur le sous-pot:  

Percer les trous en même temps:

Pour 7 d'entre-eux, découper un cercle plus gros que la sonde à insérer. J'ai utilisé une boîte de conserve pour avoir le même diamètre et découpé ceci à la scie-sauteuse:

  

Ponçage pour une meilleure accroche de la peinture:   et finitions:

Peinture blanche: 1 sous-couche d'accroche puis deux couches recto-verso:   

Sans sous-couche, la peinture n'adhère pas!

Mettre 4 tiges filetées de 6 mm dans les trous (longueur 50 cm):  

Entre chaque sous-pot, on dispose un petit bout de tube PVC de 25 mm (entretoise):   

Fixation d'une barre alu en L sur le mât:   

et résultat final:   

Le pluviomètre

C'est un modèle à auget. Chaque basculement d'auget comptabilise 1 mm de pluie soit 1 L d'eau par m2

pluviomètre et son capteur solaire

  

pluviomètre et son capteur solaire

En juillet 2007, innovation technologique sur le pluviomètre dont la précision passe de 1 mm à 0,2 mm. Pour cela, j'ai multiplié la surface de captage par 5. J'ai récupéré un abat-jour en plastique que j'ai adapté et siliconé sur le pluviomètre. Sa surface étant multipliée par 5, je capte 5 fois plus de pluie. Les basculements d'auget se font donc 5 fois plus vite. Un basculement ne correspond plus à 1 mm mais 5 fois moins soit 0,2 mm. Il me suffit ensuite de bien lire ma console, chaque mm affiché ne compte désormais que pour 0,2mm! Par ex ce 3/07/2007 au matin, je relève 8 mm sur la console soit 1,6 mm en réalité tombés pour la nuit. Ce facteur de correction est apporté dans les mesures effectuées par le logiciel wswin32

Le pluviomètre en août 2009 vu de près

Le pluviomètre en août 2009 vu de loin

Photo du nouveau pluviomètre rénové

L'anémomètre girouette

l'anémomètre et girouette  qui est sur le toit. Un mât d'antenne fixé solidement à la cheminée permet une hauteur d'environ 9 m et une mesure sans basculement.

l'anémomètre en août 2009 vu de loin

l'anémomètre en août 2009 vu de près

l'anémomètre en août 2009 vu de très prés

Mât de l'anémomètre à environ 10 m de hauteur

Vue grossie de l'anémomètre girouette

Autres photos plus anciennes:

Vue de l"anémomètre et du pluviomètre installés en haut du portique

Vue sous la neige

 

Vue légendée

station à contre jour 11 octobre 2003

station à contre jour 11 octobre 2003